Votre premier Marathon

5 choses que vous devez savoir

Donc vous vous êtes inscrits à un Marathon.. Et maintenant?
SaraJane Warner a créé, avec l’un de ses meilleurs amis, un blog à propros de beauté, un mode de vie sain, et des produits qu’elle aime, BurnItBeauty.com. Elle est une grande fan de la Kinvara et a récemment porté cette chaussure légère, neutre lors son premier marathon à Saint-George, en Utah.

Les 5 choses qu’elle veut que vous sachiez avant de courir votre premier Marathon

1. Préparez vous aux températures extrêmes.
Alors que vous êtes probablement prêt à courir des KM et des KM pour vous préparer à votre marathon, une chose à laquelle vous ne pouvez pas vous préparer est le temps, il est imprévisible! Tout le monde m’a dit qu’au début du marathon de Saint-George il fait toujours froid. Qu’est-ce que j’ai fait? J’avais des gants, un sweat, des chauffe-mains, et une couverture! Avec la chance que j’ai eu, ce jour là il a fait assez chaud (je veux dire vraiment chaud). J’ai fini par jeter toutes mes épaisseurs à droite et à gauche à partir du moment où je suis descendue du bus et à la fin du marathon, j’étais trempée de sueur! J’aurais aimé être formée à la fois pour la chaleur et à la foid pour le froid. Je me réveillais à 4h du matin pendant mes entraînements pour éviter la chaleur, et j’aurais pu largement me contenter de me lever à 6 heures du matin comme une personne normale!

2. Porter des shorts de couleur foncée le jour de la course.
Je sais que toutes les couleurs flashy et claires sont sympas, mais CROYEZ-MOI! N”importe qui peut avoir un petit accident. Avant de courir de longues distances, j’entendais parler de personnes qui transpiraient dans leur pantalon ou pire et cela me faisait beaucoup rire, j’étais persuadée que ça ne m’arriverait jamais. Comme vous pouvez le deviner, je suis maintenant une victime des pantalons mouillés. Il suffit de porter du noir … tout simplement!

3. Apportez votre propre carburant, et plus qu’il n’en faut.
Parfois, votre course ne sera pas à la hauteur de vos espérances ! Ecoutez-moi … vous ne voulez ABSOLUMENT pas une chute de votre forme a à peine 18 KM surtout si vous ne vous êtes pas entrainés dans ces conditions! Vous ne savez pas comment votre corps va réagir à quelque chose de nouveau le jour de la course, il est donc préférable de ne pas le risquer. J’ai aussi été victime de cette erreur et mon estomac n’a pas apprécié! La seule chose à retenir est – NE JAMAIS PRENDRE QUELQUE CHOSE DE NOUVEAU LE JOUR DE L ACOURSE!

4. Si vous devez marcher, alors, marchez!
42,195 KM c’est super long! Si vous avez besoin de marcher à chaque ravito pendant quelques secondes, vous pouvez le faire. Je vous promets que vous pourrez rattraper le temps perdu en vous sentant plus énergique quand vous recommencerez à courir..

5. Être une PomPom Girl.
Alors que je devenais malade au 22ème KM à cause de ma mauvaise nutrition, les coureurs qui passaient devant moi étaient en fait mes pompom girls. Littéralement les gens s’arrêtaient juste pour me tapoter le dos et me dire que je pouvais le faire! Cela signifiait tellement pour moi. Tout le monde est dans le même panier – et je n’ai JAMAIS entendu personne dire qu’un marathon est facile. Alors soyez une pompom girl là-bas, pour les autres – et pour vous-même!

Par: SaraJane Warner, #FindYourStrongTeam Membre blogueur pour BurnItBeauty.com. Instagram.